Nous avons visité pour vous le salon Financium 2017

Financium 2017: transformation digitale et DAF

Chaque fin d'année se tient Financium, salon professionnel des métiers de la finance organisé par la DFCG (l'association des Directeurs Financiers et Contrôleurs de Gestion). Cette année l'évènement a eu lieu les 5 et 6 décembre.

Durant deux jours se succèdent intervenants institutionnels de haut niveau (ministres, PDG d'entreprises publiques), professionnels de la Finance (DAF, Contrôleurs de gestion), des Systèmes d'information, mais aussi DG, cabinets de conseils, éditeurs, avocats...

L'on a pu y écouter le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer, le brillant mathématicien Cédric Villani dans le cadre d'une intervention rapprochant mathématiques et finance ainsi qu'Augustin Romanet (PDG du groupe ADP), le directeur du contrôle de gestion de McDonald's, la Directrice politique RH du grand port maritime de Marseille ou encore le Général Hubert Bonneau de la gendarmerie nationale française... 

    

Même si I'on a pu noter cette année une fréquentation légèrement inférieure à celle de l'an dernier, cet évènement reste très fréquenté. Il reste d'une part unique en son genre sur ce créneau (après la disparition cette année du Congrès des DAF, évènement du groupe de presse Les Echos) mais il peut surtout se targuer d'avoir une haute exigence de qualité quant à la précision des thèmes proposés et l'expertise des intervenants. Les visiteurs ne s'y trompent pas et apprécient ce postionnement "haut-de-gamme". Pour preuve, l'espace "salon" ne comportant qu'une petite dizaine de partenaires (principalement éditeurs ou cabinets de conseils) triés sur le volet.

Les ateliers et conférences plénières se succèdent tout au long de la journée dans le cadre luxueux des salons Hoche, situés à deux pas de l'Arc de Triomphe : tables rondes autour de problématiques métiers fédératrices, conférences sur les tendances des marchés et les évolutions des cadres législatifs (par exemple la loi Sapin), ateliers présentés conjointement par quelques édtieurs et leurs clients pour mettre en avant des retours d'expérience concrets, best practices... Une visite bien ciblée vous sera certainement profitable. Vous pouvez d'ailleurs avoir ici un aperçu complet et détaillé du programme de cette année. On notera que les les thèmes de la transformation digitale, de l'approche et de l'évolution du rôle des DAF demeurent bien sûr incontournables.

Ce salon constitue également l'occasion pour les professionnels de la finance de pouvoir échanger entre pairs, les évènements de ce genre se faisant, rappelons-le, très rares. C'est ainsi que nous avons eu plaisir à saluer nos partenaires de la DFCG et de l'éditeur Jedox.

De nombreux ateliers vous permettent de prendre connaissance des technologies à votre disposition pour votre activité en ce qui concerne la facturation, l'ERP, l'EPM, la BI : Qualiac, Axiom Sofwtare, Jedox, Yooz, Avanade, Workday... Nous avons notamment pu découvrir un éditeur en développement sur le territoire français : Board. Une présentation très intéressante de leur client M. Martelo, DSI du groupe Seb a mis en avant une ergonomie du logiciel, un "look and feel" assez séduisant pour des fonctionnalités EPM avec BI intégrée qu'on pourrait rapprocher de celles de solutions comme Longview ou Jedox.

C'est là tout l'intérêt de ce salon : profiter des retours d'expériences concrets de ses pairs, s'informer des nouvelles pratiques, des nouvelles offres de services, glaner les conseils d'experts et avant toute chose, faire le point sur l'état de santé et les perspectives des métiers de la finance en parlant un language commun.

                                        

À lire aussi : 60% des daf souhaitent faire évoluer leur système d'information

 

Par Michel
Mercier